Hémorragie intra-vitréenne 2018-06-20T09:01:59+02:00

Hémorragie intra-vitréenne

Définition

L’hémorragie intra-vitréenne correspond à la présence de sang dans le vitré. Celui-ci perd alors sa transparence et la lumière ne passe plus à travers entrainant une baisse, voire une perte de la vision.

Quels symptômes ?

Les symptômes varient en fonction de l’intensité du saignement.

Ils commencent souvent par la perception de corps flottant en « pluie de suie » associée à une baisse de la vision. Puis, si le saignement emplit toute la cavité vitréenne, celui-ci entraine une perte de la vision quasi-totale, le plus souvent en quelques minutes.

Causes

Les causes d’hémorragie intra-vitréenne sont très nombreuses, celles-ci pouvant survenir de manière spontanée ou suite à un traumatisme. Les plus fréquentes sont :

  • Le diabète
  • Un décollement de rétine
  • Un décollement postérieur du vitré pathologique
  • Une occlusion de veine centrale de la rétine …

Quels traitements ?

Les causes d’une hémorragie intra-vitréenne étant très nombreuses, la prise en charge diffèrera en fonction de chaque patient.

Schématiquement, la prise en charge est divisée en deux parties :

  • Le traitement de l’hémorragie
  • Le traitement de la cause (développée dans chaque partie correspondante)

Dans la plupart des cas, il sera proposé dans un premier temps une surveillance. En effet, l’hémorragie se « nettoie » très souvent d’elle-même.

Si l’hémorragie persiste ou si le chirurgien suspecte une cause grave nécessitant un traitement rapide, un traitement chirurgical vous sera proposé afin de retirer le sang de la cavité vitréenne.

La chirurgie se déroule, dans la plupart des cas, en ambulatoire à la polyclinique de Navarre.

Vous serez vu en consultation par un anesthésiste avant l’intervention. La chirurgie se pratique le plus souvent sous anesthésie générale ou plus rarement sous anesthésie locorégionale par des injections autour de l’œil. Le choix résulte de l’avis de votre chirurgien et de celui du médecin anesthésiste. Vous êtes installé sous un microscope opératoire en position allongée immobile.

Vous ressortez quelques heures après votre opération.

Les étapes suivantes décrivent la chirurgie d’une hémorragie intra-vitréenne ‘’standard’’ :

  • La première étape consiste, en rentrant dans votre œil avec des instruments microchirurgicaux, à réaliser une vitrectomie
  • Si une cause nécessitant une prise en charge chirurgicale est retrouvée, celle-ci sera traitée dans le même temps opératoire

La chirurgie d’une hémorragie intra-vitréenne ne saurait se limiter à ce seul paragraphe et des explications adaptées vous seront apportées en fonction de votre cas par votre chirurgien en préopératoire.

Les soins post-opératoires sont réduits à l’instillation de collyres pendant 1 mois et au port d’une protection oculaire.

Dans la grande majorité des cas, l’œil n’est pas douloureux après l’opération. Une sensation de corps étranger ou de grains de sable et une hémorragie sous conjonctivale (collection de sang dans le blanc de l’œil) sont fréquents et ne doivent pas vous inquiéter.

Dans les suites post-opératoires, vous devez consulter en urgence votre chirurgien ophtalmologiste en cas de signes d’alerte, pouvant faire évoquer une complication :

  • Baisse d’acuité visuelle par rapport au lendemain de l’intervention
  •  Douleurs oculaires

La chirurgie d’une hémorragie intra-vitréenne permet la restauration visuelle par retrait du sang dans tous les cas. Mais les résultats post-opératoires en termes de vision et de pronostic sont surtout dépendants de la cause de l’hémorragie et du traitement de celle-ci.

Cette chirurgie n’échappe pas à la règle selon laquelle il n’existe pas de chirurgie sans risque. La survenue de ces complications est extrêmement rare mais ne doit pas être oubliée.

Les risques graves sont aussi les plus rares. Il s’agit de :

  • La survenue d’une infection oculaire
  • La survenue d’un décollement de rétine

D’autres complications moins sévères peuvent être observées comme :

  • La survenue d’une cataracte, quasi constante
  • Une augmentation de la pression intraoculaire