///Diplopies – Paralysies-oculomotrices
Diplopies – Paralysies-oculomotrices 2018-06-05T15:45:41+02:00

Diplopies – Paralysies oculomotrices

Définition

Les paralysies oculomotrices correspondent à une dysfonction neuro-musculaire au niveau d’un ou plusieurs muscles impliqués dans les mouvements conjugués des yeux.

Quels symptômes ?

Elles se traduisent par une diplopie binoculaire : vision double les deux yeux ouverts, disparaissant à la fermeture d’un œil. La diplopie est liée à la perte de parallélisme entre les deux yeux.

Le trouble de la motilité oculaire peut s’accompagner d’autres signes comme une mydriase (dilatation pupillaire) ou un ptosis (abaissement de la paupière).

Des céphalées associées doivent faire éliminer une urgence.

Causes

Les causes les plus fréquentes sont liées à l’atteinte d’un ou plusieurs des nerfs oculomoteurs :

  • atteinte ischémique : diabète, maladie de Horton, …
  • atteinte compressive : éliminer en urgence un anévrisme compressif.
  • atteinte inflammatoire, …

D’autres causes plus rares peuvent atteindre la jonction neuro-musculaire ou le muscle lui même.

Bilan

Il s’agira d’éliminer en priorité les urgences via:

  • un bilan par une imagerie cérébralequasi systématique (scanner, IRM) : recherche d’un anévrisme compressif
  • Un bilan sanguin à la recherche d’un syndrome inflammatoire : recherche d’une maladie de Horton

Une fois l’urgence éliminée, le reste du bilan se fera le plus souvent en lien avec un service de neurologie. Un examen Lancaster permettra de déterminer avec précision le ou les muscles atteints.

Quels traitements ?

Le traitement est celui de la cause.

La prise en charge sera souvent faite en lien avec un service de Neurologie.

Un prisme pourra être installé sur le verre de lunettes afin de limiter ou supprimer la diplopie de manière transitoire ou définitive en fonction de l’évolution des troubles.