Myopie forte 2018-06-21T10:52:24+02:00

Définition

La myopie forte (lunettes présentant une correction >6 dioptries) est aussi appelée « myopie maladie ». Les patients présentent un globe anormalement long et ils nécessitent une correction par des verres épais ou des lentilles de contact, le plus souvent rigides.

De plus, cette maladie provoque un allongement progressif et continu à l’âge adulte alors que celui-ci ne devrait plus se modifier. Ceci est à l’origine de différentes complications pouvant être à l’origine d’une baisse d’acuité visuelle plus ou moins définitive.

Complications

Néovaisseaux du myope fort

Le développement d’un néovaisseau anormal sous la rétine représente la complication la plus fréquente. Elle peut survenir à tout âge, y compris chez le sujet jeune, et représente la cause la plus fréquente de néovaisseaux chez les sujets de moins de 50 ans.

Il est responsable d’œdème intra-rétinien et d’hémorragies sur la rétine à l’origine de la baisse d’acuité visuelle ou de déformation centrale de l’image (métamorphopsie).

Le traitement est identique au traitement des néovaisseaux de la DMLA, à savoir les injections intra-vitréennes (IVT) d’anti-VEGF. La réponse au traitement est en général très bonne et a fortement amélioré le pronostic de la maladie.

Atrophie rétinienne centrale

Dans la myopie maladie, la rétine est « étirée » par l’allongement du globe. Ceci est à l’origine de zones de rétine atrophique et non fonctionnelle. Une atteinte atrophique de la rétine centrale peut être à l’origine d’une baisse d’acuité visuelle centrale parfois profonde.
Il n’y a pas aujourd’hui de traitement permettant de régénérer la perte rétinienne induite en zone d’atrophie.

Décollement de rétine

La myopie forte, de part « l’étirement » de la rétine, rend celle-ci fragile et sujette au décollement de rétine.