///Chorioretinite sereuse centrale (CRSC)
Chorioretinite sereuse centrale (CRSC) 2018-06-05T16:11:50+02:00

Chorioretinite Sereuse Centrale (CRSC)

Définition

La CRSC est une maladie rétinienne bénigne touchant préférentiellement les hommes jeunes ou d’âge moyen. Il s’agirait d’une pathologie de la choroïde.

Elle se caractérise par la présence de liquide sous la rétine traversant l’épithélium pigmentaire au niveau d’une brèche appelée « point de fuite » au dessus d’une choroïde épaissie et pathologique.

Quels symptômes ?

Si l’atteinte est maculaire, les signes sont les suivants :

  • Baisse d’acuité visuelle centrale, souvent discrète
  • Déformations des lignes (métamorphopsie)
  • Anomalie de perception de la taille des images (micropsie)
  • Sensation de flou central ou tache centrale (scotome relatif)
  • Perturbation de la vision des couleurs

En cas d’atteinte extra-maculaire, la maladie passe souvent inaperçue.

Causes

La pathologie est mal élucidée. Elle semble être en lien avec une hyperperméabilité des vaisseaux de la choroïde située sous la rétine.

Les facteurs de risques :

  • Le stress et l’anxiété
  • La prise de corticoïde par voie générale ou locale
  • La grossesse chez la femme

Diagnostic

Votre ophtalmologiste fera le diagnostic en réalisant :

Ces examens permettront d’éliminer les diagnostics différentiels et de déceler les complications éventuelles rares tels que la présence de néovaisseaux.

Évolution et traitements

Le plus souvent la maladie guérit sans laisser de séquelles en 3 à 6 mois après une seule poussée. Aucun traitement n’est alors proposé.

Dans de rares cas, la maladie peut récidiver ou se chroniciser, pouvant entrainer des séquelles. Dans ce cas un traitement pourra être proposé par :

  • Laser Argon: en cas de point de fuite éloigné de la macula
  • Laser PDT: en cas de point de fuite maculaire

Les traitements à base de cortisone seront à proscrire à vie sauf nécessité absolue.