Conjonctivites allergique 2018-06-20T09:15:02+02:00

Conjonctivite allergique

Définition

Les manifestations allergiques sont très fréquentes au sein de la population. Elles sont le résultat d’une réaction d’hypersensibilité à un allergène. Elles sont parfois difficiles à traiter si les allergènes sont communs et se retrouvent dans l’environnement du patient.

La conjonctivite allergique représente la principale manifestation allergique au niveau oculaire et peut se présenter sous différentes formes.

Différentes formes

  • Conjonctivites saisonnières

Les symptômes sont non spécifiques : yeux rouges, larmoyants, démangeaison importante, paupière et parfois conjonctive gonflée. Souvent associée à une rhinite. Les symptômes sont rythmés par les pollens des arbres.

  • Conjonctivite per-annuelle

Les symptômes sont généralement moins violents mais se répètent tout au long de l’année. Les allergènes en cause sont le plus souvent des poussières et acariens présents dans les maisons.

 

  • Conjonctivite atopique

Les symptômes sont les mêmes que la conjonctivite saisonnière mais elle n’est pas rythmée par les saisons. Elle s’associe à un terrain atopique (eczéma, asthme, …). Des atteintes plus graves de la cornée peuvent parfois compliquer le tableau.

 

  • Conjonctivite vernale 

Cette affection touche les enfants avant l’adolescence, principalement les garçons. Les symptômes sont per-annuels mais sérieusement majorés au printemps et été. La conjonctivite entraiîne une photophobie et un prurit majeur.

Cette affection se complique souvent d’atteintes plus graves de la cornée pouvant entrainer de sérieuses séquelles. Elle s’atténue à l’adolescence.

Quels traitements ?

Le traitement repose sur :

  • Une éviction des allergènes
  • Un lavage régulier des yeux avec des produits sans conservateurs
  • Des collyres anti-histaminiques et souvent anti dégranulant mastocytaire.
  • Des corticoïdes en collyres sont parfois utilisés mais doivent être limités au maximum et d’une durée la plus courte possible sous peine de cortico-dépendance ou d’effets secondaires graves
  • La ciclosporine collyre pourra être utilisée au long cours afin d’éviter les effets secondaires des corticoïdes si besoin.

Le traitement des conjonctivites atopiques et vernales est souvent très difficile. Une prise en charge urgente des atteintes cornéennes s’impose. Un suivi régulier au long cours est nécessaire pour éviter les séquelles..