///Décollement Postérieur du Vitre physiologique et compliqué (DPV)
Décollement Postérieur du Vitre physiologique et compliqué (DPV) 2018-06-20T09:06:02+02:00

Décollement Postérieur du Vitre physiologique et compliqué (DPV)

Définition

Le décollement postérieur du vitré correspond au détachement de l’enveloppe du vitré de la rétine à laquelle il adhère chez le sujet jeune. Dans la majorité des cas, ce phénomène naturel et physiologique se produit sans complication.

Quels symptômes ?

Lors du DPV, le patient peut ressentir quelques symptômes d’apparition le plus souvent brutale :

  • Visualisation de corps flottants : « mouches volantes », « toile d’araignée » (myodésopsies)…
  • Sensation de voile flottant devant l’axe visuel
  • Eclairs lumineux dans la périphérie du champ visuel (phosphènes)

Ces signes doivent faire consulter un ophtalmologiste dans les jours qui suivent afin de vérifier l’absence de complications.

Causes

Le DPV est un phénomène naturel et physiologique survenant avec le vieillissement. Le gel vitréen se liquéfie et son enveloppe se fragmente puis se détache de la rétine.

Les facteurs favorisants un DPV précoces sont :

  • Une myopie forte
  • Un traumatisme oculaire
  • Les chirurgies intra-oculaires

Diagnostic

Le diagnostic est clinique. Votre ophtalmologiste réalisera un fond d’œil dilaté qui permettra le diagnostic et préviendra des complications éventuelles.

DPV & complications

Dans certains cas, des adhérences trop importantes entre le vitré et la rétine peuvent être à l’origine de complications.

Pour plus d’informations sur chacune d’entre-elles, veuillez vous reporter à chaque partie :

Quels traitements ?

Il n’y a pas de traitement du DPV et il n’y en a pas besoin en dehors des cas compliqués. Les corps flottants peuvent être gênants pour la vision mais le cerveau finit toujours par « éliminer » les corps flottants de l’image. Le traitement par vitrectomie présente dans ce cas d’importants risques qui ne permettent pas de la proposer.