Les lasers

Différents lasers (light amplification by stimulated emission of radiation) sont utilisés en thérapeutique ophtalmologie pour leurs propriétés de réactions avec la matière organique. Le COP Pau est doté de différents lasers afin de pouvoir proposer un panel de traitements complet à ses patients.

LASER ARGON : PHOTOCOAGULATION

Ce type de laser est utilisé pour bruler et cautériser les tissus. Le laser de dernière génération du centre Ophtalmologique de Pau est doté de technologies permettant l’utilisation de puissances beaucoup moins fortes et de longueurs d’ondes modifiées pour un une sensation d’inconfort minimale. De plus, l’utilisation de la technologie multi-spot permet un traitement beaucoup plus rapide

Ce traitement est indiqué principalement en cas de souffrance ischémique (manque d’oxygène) de la rétine comme dans les atteintes rétiniennes du diabète ou les occlusions veineuses rétiniennes. Le principe est de cautériser la rétine périphérique souffrante afin de l’empêcher de sécréter des facteurs favorisant le développement de néovaisseaux à l’origine de graves complications.

LASER Nd-YAG

Ce type de laser permet la découpe de tissus organiques par effet de vaporisation, sans entrainer d’effet de brulure ni de douleur.

Il est utilisé principalement pour « ouvrir » la capsule postérieure du cristallin quand celle-ci est opacifiée quelques mois ou années après une chirurgie de la cataracte, communément appelée « cataracte secondaire ».

Il peut aussi être utilisé pour faire un trou dans l’iris afin de créer un chenal de communication entre ses faces antérieure et postérieure dans certaines configurations anatomiques ou pathologies comme le GAFA.

LASER SLT

Acronyme de « Trabéculoplastie au laser sélectif », il s’agit d’un laser dérivé de celui du Nd-YAG. Il s’agit d’un traitement non douloureux utilisé dans les glaucomes à angle ouvert, les glaucomes pigmentés… afin d’abaisser la pression intra-oculaire. Il s’agit d’une alternative aux traitements collyres hypotonisants.

LASER PDT

Acronyme de « Photothérapie dynamique », ce laser non douloureux est appliqué au niveau de la rétine et exerce son action en activant un principe actif préalablement injecté en intra-veineux. Ce traitement est utilisé dans certaines pathologies rétiniennes comme la DMLA, la CRSC

L’utilisation d’un médicament photosensible impose de ne pas s’exposer au soleil dans les heures qui suivent son administration.